Comment se préparer pour une sortie raquettes ?

Quoi porter et emporter pour une sortie raquettes ?!

On me pose souvent cette question. 

Alors mettons nous sur notre 31 ! Nous avons rendez vous avec la nature.

Voici le dress code :

  • Au niveau du haut du corps, il vaut mieux avoir plusieurs couches de vêtements plutôt qu’un tee-shirt et un gros blouson. Dans l’idéal, avoir 3, 4 ou 5 couches selon les frileux. Cela permet d’adapter selon la météo et l’effort. On enlève ou on remet des couches pendant la balade. Même si le dénivelé est limité, on chauffe vite en raquettes 

Exemple : en première couche, un thermique, une polaire pas trop épaisse, une petite doudoune et le blouson à capuche. La doudoune se range ensuite sans problème dans le sac, elle ne prend pas de place et est légère.

Vous n’aimez pas les vêtements en synthétique ? moi non plus. Et pourtant !

L’ ingénierie textile fait des prouesses. Exit le bon vieux sweat-shirt dans la pratique sportive en première couche. Imaginez la petite balle de coton peignée pour faire le fil. Si elle rencontre de l’humidité, elle se gonfle et garde cette eau. Si vous avez transpiré, vous restez dans votre « jus ». En montagne, vous aurez alors l’impression d’être toujours mouillé et vous aurez froid. Les différentes matières synthétiques ne se gorgent pas d’eau ou du moins ne la retiennent pas autant. Vous allez évacuer plus facilement cette transpiration. Le plastique c’est fantastique, le caoutchouc super doux comme dit la chanson … 😉 

Et n’hésitez pas à ouvrir le blouson, histoire que cela ne fasse pas cocotte minute là-dessous…

  • Pour le bas du corps, un pantalon souple, doublé ou non avec un collant. Personnellement, je ne suis pas fan pour les pauses toilette. Je préfère un pantalon semi-épais.  Un jean ? pas top si la neige est fraîche car il se mouille vite du bas. Si vous avez des guêtres, c’est déjà mieux. Oubliez le pantalon de ski, trop chaud et fait scrtsch scrtsch quand on marche ! autant écoutez le bruit de la neige sous nos pas.

Le must ? un pantalon de randonnée d’hiver, avec le bas imperméable et l’élastique en doublure pour éviter que la neige se mette dans la chaussure.

  • Chaussures de marche hautes. Pas de baskets ou chaussures de trail basses, elles prennent l’eau rapidement. Pas de moon boots non plus ! les fixations des raquettes ne sont pas adaptées et surtout la cheville n’est pas tenue. Même si vous allez être dépaysés, on marchera sur la lune un autre jour. Les bottes de neige sont bien aussi.
  • Indispensable : les gants. Et des gants de ski !! pas les petits gants en laine qu’on emmène en ville et qui seront trempés à la première boule de neige …
  • Un sac à dos pour ranger tout ça. Et pas un sac à main ou en bandoulière, c’est vraiment gênant dans les mouvements des bras. Donc un sac à dos sur le dos et de l’eau. Avec le froid, l’air est sec en montagne.
  • Les petits plus qui peuvent faire la différence : Bonnet, écharpe ou tour de cou, surtout si vous n’avez pas de capuche, lunettes de soleil, le petit goûter, mouchoir, crème solaire, stick à lèvres, perche à selfie ;-). Le masque contre la Covid au cas où, mais non nécessaire pendant la sortie car la distanciation sociale est respectée. 

 

Vous pouvez trouver toute cette liste de courses, sans vous ruinez, dans les magasins de sport. Ils ont des entrées de gamme avec un bon rapport qualité/prix. N’hésitez pas à demander conseil au vendeur. Ou anticipez et empruntez autour de vous !

L’important est que vous soyez le plus autonome possible même si vous êtes encadrés par un professionnel de la montagne comme moi. Le matériel nécessaire ( raquettes, bâtons à votre taille, lampes frontales pour les nocturnes ) vous est fourni avec ma prestation. Je gère le groupe, l’itinéraire et la difficulté en vous faisant découvrir le monde merveilleux de la montagne enneigée et du royaume de la forêt blanche vosgienne ( à ne pas confondre avec la Forêt Noire pas loin ). A vous d’être bien équipé pour être le plus serein possible et de profiter de ce voyage à pied pour une rando raquettes dans les Vosges ou ailleurs.

Enfin, les Vosges sous une tempête de ciel bleu, c’est bien mais est ce vraiment la montagne en hiver ? Être sous la neige, sous le vent, dans le froid, c’est aussi se centrer sur soi et se connecter à la nature.

Quelque soit la météo, il n’y a jamais de mauvais temps, juste de mauvais équipement. 

By Albane

Photo prise sans filtre

Nos Sorties

Sortie chamois
bivouac Vosges
Sortie bivouac
guide montagne vosges la bresse
Sortie raquettes
guide randonnee pedestre vosges
Sortie sport santé
Sortie scolaire
Sortie à pas zen

Plus d’Articles

Menu